dossier|

Esprit 'fashion' en FUJI x-PRO1 et x100s
'On Air' le 02 Nov 2013 à 16:11:00| 54139 lectures



Follow-me on Twitter or Facebook :
S'abonner ? dominikFoto sur Twitter
J'aime relever les défis, aussi bien techniques que créatifs. Mercredi dernier, j'ai décidé de réaliser un shooting mode en délaissant de nouveau mon NIKON D3s au détriment de deux petits boitiers, mais pas n'importe lesquels : mon FUJI x-PRO1 et mon x100s. Voici le résultat de cette séance.


La FUJI attitude :)


Pour celles et ceux qui me suivent sur ma page Fan Facebook (je vous invite d'ailleurs à vous y abonner ! Dediou !), vous vous rappelez probablement d'une séance pin-up réalisée avec Ariana il y a plusieurs mois. J'avais décidé, contre toute attente, de laisser de côté le lourd matos pro pour n'utiliser que le FUJI x100s durant ce shooting Studio. Le résultat avait dépassé de loin mes espérances. Même si j'étais confiant, on a tout de même quelques appréhensions à délaisser du matériel et des habitudes de travail éprouvés pour se risquer dans de nouvelles expérimentations. Peur d'un résultat moyen, de décevoir, de constater a postériori que la qualité n'était pas là et qu'on a gâché toute une magnifique séance. Mais comme certains le savent probablement, je suis un peu fou.

MirrorLess passion | Autoportrait

J'ai renouvelé l'expérience pas plus tard que mercredi dernier, cette fois-ci en compagnie de Mejika, une de mes top-modèles préférées, en prises de vue extérieure. Autant dire que cela change pas mal les choses puisque les variations de lumières et autres interactions sont nombreuses. J'avais cependant réuni les conditions d'une véritable séance studio, avec un éclairage additionnel portable. Nous voilà donc parti pour une journée de shooting mode sur 4 univers distincts en plein Lyon, vers la zone commerciale Confluence.

Pour vous plonger dans l'ambiance, voici en exclu un petit making-of :



Mejika en plein make-up
Camera : X-Pro1 (FUJIFILM) | Lens : XF35mmF1.4 R | Focal : 35mm | Speed : 1/1500e | f/1.6 | ISO : 200



Mejika & Camille dans un salon beauté improvisé
Camera : X100S (FUJIFILM) | Focal : 23mm | Speed : 1/280e | f/5.6 | ISO : 200



Dernières retouches avant le déclenchement
Camera : X100S (FUJIFILM) | Focal : 23mm | Speed : 1/1000e | f/2 | ISO : 200



Salon de coiffure en plein air. Gare aux coups de vent ! :)
Camera : X-Pro1 (FUJIFILM) | Lens : XF60mmF2.4 R Macro | Focal : 60mm | Speed : 1/800e | f/2.4 | ISO : 200



L'habillage se fait également en pleine rue… C'est roots !
Camera : X-Pro1 (FUJIFILM) | Lens : XF35mmF1.4 R | Focal : 35mm | Speed : 1/4000e | f/1.4 | ISO : 200



Sous le froid et le vent, la bonne humeur est de mise :)
Camera : X100S (FUJIFILM) | Focal : 23mm | Speed : 1/2000e | f/2 | ISO : 200




Peut-on faire un travail pro avec de tels appareils ?


A cela, je répondrais oui, sans aucune hésitation. Outre l'aspect pratique d'un boitier plus léger, rien ne permet d'affirmer que réaliser une séance entière de "qualité pro" avec ce type de matériel est impossible. Sauf si l'on craint de passer pour un charlot parce qu'on n'a pas en bandoulière un méga gros boitier et une immense optique, histoire de se la jouer un peu. Personnellement, je m'en balance. Mais il est vrai que l'effet psychologique envers le modèle ou l'entourage (client, public) est réel. Mejika me connait. Elle me fait confiance et lorsque je lui ai évoqué l'idée de tenter une expérience avec ce type de matos, elle a répondu "OK" avec un fort enthousiasme ! Je l'adore. <3 :D


visualisation de fichier JPEG natif en N&B
Camera : Unknown | Focal : Unknown | Speed : Unknown | Aperture : Unknown | ISO : Unknown



Dyptique visualisé sous LightRoom
Camera : Unknown | Focal : Unknown | Speed : Unknown | Aperture : Unknown | ISO : Unknown



Dyptique visualisé sous LightRoom
Camera : Unknown | Focal : Unknown | Speed : Unknown | Aperture : Unknown | ISO : Unknown



Tri/sélection sous LightRoom
Camera : Unknown | Focal : Unknown | Speed : Unknown | Aperture : Unknown | ISO : Unknown



Tri/sélection sous LightRoom
Camera : Unknown | Focal : Unknown | Speed : Unknown | Aperture : Unknown | ISO : Unknown



Tri/sélection sous LightRoom
Camera : Unknown | Focal : Unknown | Speed : Unknown | Aperture : Unknown | ISO : Unknown



Tri/sélection sous LightRoom
Camera : Unknown | Focal : Unknown | Speed : Unknown | Aperture : Unknown | ISO : Unknown



Tri/sélection sous LightRoom
Camera : Unknown | Focal : Unknown | Speed : Unknown | Aperture : Unknown | ISO : Unknown



Tri/sélection sous LightRoom
Camera : Unknown | Focal : Unknown | Speed : Unknown | Aperture : Unknown | ISO : Unknown




L'effet psychologique d'abord...


Le comportement des badauds est plus révélateur : parce que vous ne sortez pas un 70-200mm de la taille d'un canon de fusil, le regard et les attitudes des gens autour de vous semblent dubitatifs. Côté discrétion, c'est un avantage, surtout si l'accès d'un lieu à un photographe pro est plutôt mal vu. Dans la pratique d'une séance "studio" urbaine, cela devient vite un inconvénient car aux yeux de tous, vous passez pour un amateur qui se tape un délire en pleine rue avec de jolies filles. Par voie de conséquence, plus aucun respect. Déjà qu'à l'accoutumé, c'est pas simple avec les niaiseries classiques de certains voyeurs qui se croient malins de montrer qu'ils sont de "vrais" hommes en criant, hurlant, la langue pendante et les yeux ensanglantés. Entre nous, c'est pitoyable. Mais bon. Et je ne parle pas de ceux qui se sentent obligés de passer dans le champ, considérant que ce n'est pas grave. Si vous n'avez pas prévu plusieurs assistants pour réguler la populasse, vous risquez de perdre pas mal de temps à attendre que la situation redevienne gérable.

Parlons technique et pratique


Fonctionnellement, on se risque moins à déclencher à la va-vite. On peaufine. Il est vrai que le boitier est moins réactif qu'un réflex pro. Mais c'est bien là la seule grosse différence notable. Cela permet de repartir avec un peu moins de matière, ce qui fait gagner pas mal de temps au dérushage. Faut juste ne pas se planter et être sûr d'avoir bien tout pris. Cela nécessite de vérifier chaque cliché sur place : une erreur de MAP ou de réglage, ou encore une mauvaise attitude, et l'on peut vite le regretter une fois au chaud devant son écran.

Lumière : j'ai bricolé (oui oui, j'expliquerai mon montage) une boite à lumière 80cm Elinchrom montée avec un Flash NIKON SB-900, le tout piloté via des déclencheurs radio PocketWizard. Il a été le soutien nécessaire pour lutter contre certains gros contrastes. Dans d'autres cas, un simple réflecteur côté blanc pour déboucher ou bien en mode translucide pour atténuer le soleil sur le visage de Mejika. Rien de plus, rien de moins.

Côté optique, je n'ai pas cherché à sortir le 60 ou 18mm. Le 35mm-f/1.4 est resté continuellement vissé sur mon x-Pro1, préférant basculer parfois sur mon x100s pour profiter d'un grand angle lumineux en certaines circonstances. Ainsi, aucune perte de temps en cas de changement d'angle de prise de vue. Un vrai confort/luxe. Dois-je préciser que les optiques FUJINON - même à pleine ouverture - sont redoutables ? :)

Côté qualité d'image, je vais encore une fois répondre : "jugez par vous même". Déjà, les JPEG sont une tuerie ! Bien sûr, vous aurez toujours ceux qui vous soutiendront qu'un tel boitier ne peut rivaliser avec un NIKON D3s ou D4, que le "rendu" est différent, inférieur voire décevant, et donc ne peut convenir à un usage pro. Je vais donc leur répondre ceci (là je rentre dans le mode "provok", pour une fois) :
Naaaaaaan, et vous avez trouvé ça tout seul ? Bien sûr que ce n'est pas le même "rendu" qu'un Full-Frame. On peut s'amuser à prendre un compte-fil pour constater que sur un tirage en format 120 x 160cm, on perçoit indéniablement une différence. C'est comme comparer une Ferrari et une Jaguar. L'une excelle pour sa vitesse et ses performances sur circuit, l'autre pour sa classe et son style sur route. Histoire de goût. D'usage aussi. Mais aussi de perception. Les deux n'en sont pas moins de très belles bagnoles, les deux ont la grande classe, mais on ne les utilise pas pour les mêmes besoins. Par contre, le plaisir de les utiliser reste indicible. Encore faut-il placer un bon conducteur au volant.

On me parle souvent de bokeh et de piqué différents. Là encore, je répond "Ben oui, c'est vrai". C'est différent (entre nous, c'est de l'enculage de mouche… oops ! Et à la rigueur, cette différence, elle me va bien et la cultive). On compare un format APS-C contre du FF. Une évidence technique sur laquelle on a bien sûr du mal à lutter. Toutefois, on se doit de montrer le rendu à pleine ouverture d'un 35mm-f/1.4 au rapport 1:1 pour démontrer que ce genre de discours ne va pas très loin. Encore une fois, il suffit de bien gérer sa prise de vue pour se retrouver face à des images bluffantes, quasiment digne d'un boitier FF. Si vous êtes un photographe averti, cela ne devrait pas vous poser trop de soucis. Dans le cas contraire, repassez par la case formation.

Bon allez, passons. On se caaaaaaalme :)

Pour finir, et comme j'ai promis de tout vous dire : je reconnais avoir basculé souvent en mode manuel afin de mieux contrôler les contre-jours. J'avoue même avoir recherché les difficultés jusqu'à tenter de pousser mon x-PRO1 et son 35mm à la faute en essayant de faire apparaître des flares et divers artefacts disgracieux… je n'y suis pas vraiment arrivé.


Traitement ? Comme d'hab, très léger : des réglages de chromie sous Lightroom. C'est tout. Je ne suis pas adepte de la retouche ou du photomontage (surtout sous Adobe Photohop). Seule une photo pour l'instant a subi dans ce lot une grosse modification : le gommage de mon assistante qui, malgré sa rapidité, n'a pu sortir du champ au moment du déclenchement (peut-être que Flash aurait pu lui ! Mais comme tout super-héros, il était pris à sauver le monde ailleurs. Enfin, surtout aux USA. Car nous, à Lyon, les frenchies, il s'en balance un peu.). Vous l'aurez compris, on n'avait pas d'autres solutions vu la complexité de la scène. Mais le résultat est là et ne remet pas en cause le reste du travail.


Recherche de chromie
Camera : Unknown | Focal : Unknown | Speed : Unknown | Aperture : Unknown | ISO : Unknown



Petite astuce en passant : j'ai pris la fâcheuse habitude de régler mon APN en N&B afin de me focaliser sur l'essentiel. Les contrastes, les lignes, la composition de l'image apparaissent pour moi plus clairement. Et puis faut dire que les Noir & Blanc sont souvent de toute beauté, davantage même que les versions couleurs que je réalise ensuite à partir des RAW.

Camera : Unknown | Focal : Unknown | Speed : Unknown | Aperture : Unknown | ISO : Unknown




Trêve de bavardage. Place aux clichés.

Special thanx : à Mejika et Camille pour leur gentillesse, professionnalisme et disponibilité.

Retrouvez-moi en LIVE et avec des exclus visuelles sur ma page Facebook ou sur Twitter


Exemple de clichés


Mejika Style | Fuji x-PRO1

Mejika | FUJI x-PRO1

Thoughts | FUJI x100s

Chica Go ! | Fuji x-PRO1

Urban Chic(a) Go!  | FUJI x-PRO1

The Phenix | FUJI x100s

In the wind | FUJI x-PRO1

Girl with glasses | FUJI x-PRO1

Mejika | Fuji x-PRO1

De nombreuses autres photos seront à découvrir sur Facebook et sur mon compte Flickr dans les prochains jours…





Vos commentaires :

Le 04/11/2013, 17:53 par Unregarddansletemps
Un seul mot : superbe. Un très bon article comme d'habitude. Merci Dominik.

Merci (encore !)

Le 05/11/2013, 02:44 par Eric
Merci mille fois pour ce compte rendu somptueux. Premiere reflexion qui vient en tete : chapeau bas ! Pour le risque pris, pour la competence technique et bien sur pour le savoir faire artistique. Il y a de l'inspiration dans ces cliches qui en font toute la saveur, mais meme l'execution technique est parfaite ! Une belle lecon pour tout amateur qui devrait sortir prendre des photos : ce n'est pas la taille qui compte mais le travail, le travail et le travail. Mais une boite a lumiere et une maquilleuse peuvent aussi faire beaucoup ! Dominik, je vous lis du Japon et j'adore votre travail !

Sublime...

Le 05/11/2013, 11:07 par Marc
... comme d'hab! Et c'est sans aucun doute les plus belles photos que j'ai pu voir , prises avec du Fuji. Celle avec la robe pourpre est somptueuse!

Que dire..

Le 05/11/2013, 19:29 par NSOphoto
Que dire à part que franchement ça déchire tout... Félicitations à toi.

Bravo

Le 06/11/2013, 09:37 par Gil
Bravo pour ces jolies portraits et tout à fait d'accord avec tes remarques sur les APS-C et les FF. Les deux N&B à la fin de ton article m'ont fait craquer.

Le 15/01/2014, 17:42 par Danwebster
Bonjour, merci bcp pour ce petit reportage, j'adore ce fuji X-PRO1, il a changé ma photographie. Petite question,vous parlez d'une lightbox elinchrom de 80cm, auriez vous l'amabilité de bien vouloir me dire de quel modèle s'agit-il précisément? Avez vous effectué des réglages spécifiques sur votre MiniTT1 et FlexTT5 pour arriver à des vitesses de 1/2000? merci bcp.

Bravo

Le 22/03/2014, 08:43 par Molette
bonjour, moi-même photographe amateur de 66 ans, utilisant après abandon du D800 un fuji x100s + un fuji xpro 1 + un fuji XT-1 + un fuji instax 210, je viens vous adresser mes félicitations des plus chaleureuses . j'ai été entierement conquis par votre travail formidable, comme par votre prose savoureuse. je me rends de temp à autre à Lyon pour un de mes sujets de prédilection (la photo de rue, voir mon site). Si le coeur vous en dit nous pourrions débattre au tour d'un verre, j'ai quelques idées qui pourraient vous convenir il me semble. sinon, bravo encore, et bon vent. C.M

Exprimez-vous...
Nom ou pseudo (obl.)
Email (obl.)
Web
Titre
Message (req.)
Captcha
Recopiez ce code...
>>>
dominikfoto - View my recent photos on Flickriver

©2009, Fusina Dominik - All contents are copyrighted