Dossier|

Allez hop, en studio avec la pin-up Ariana !
'On Air' le 01 Jul 2013 à 02:07:00 | 47426 lectures

Ce jeudi, j'ai profité de l'ouverture dans ma ville d'un nouveau café sur le thème Vintage pour m'accaparer les lieux l'espace d'une séance photo. Nous voici parti pour une immersion dans l'univers retro des années Pin-up.


Camera : X100S (FUJIFILM) | Focal : 23mm | Speed : 1/125e | f/4 | ISO : 500



L'esprit Vintage jusqu'au bout...


Après mon appel sur ma page Facebook, c'est Ariana qui s'est proposée pour participer à ce shooting. Le repérage minutieux effectué quelques jours auparavant m'avait permis de dresser un cahier des charges précis sur les vêtements et accessoires à préférer, les tendances couleurs à privilégier ainsi que les cadrages à envisager.

Une heure avant l'arrivée du mannequin, avec l'aide d'Emmanuel, mon assistant du jour, j'ai pu effectuer quelques essais lumières. Ma première hésitation a été le choix de l'éclairage: devais-je utiliser un équipement lourd composé d'un ensemble d'éclairage studio Elinchrom, ou bien basculer sur du matériel plus mobile et léger, celui de 3 flashes NIKON avec parapluie et réflecteurs. D'autant que les lieux étant occupés par des clients, il ne fallait pas être trop envahissant.

Après quelques tentatives avec les flashes de type cobra reliés sur des déclencheurs radio POCKET WIZARD (mini-TT1 et FLEX-TT5) et de longs réglages pour équilibrer l'ambiance globale de la scène (la lumière du jour étant très fluctuante voire quasi inexistante à cause d'une météo... très capricieuse), je réussis à obtenir un résultat satisfaisant. L'arrivée du modèle me conforta dans l'idée que le shéma d'éclairage devait s'appuyer sur deux sources principales :
- un premier flash, en manuel à quasi pleine puissance (1/1 : -0.7 EV), dirigé vers le plafond (bouncing), afin de créer une lumière diffuse et uniforme, tuant ainsi les vilains ombres et donnant un aspect agréable à l'ensemble de la scène. Seul problème : le mur est légèrement gris (30%), ce qui explique son réglage à forte puissance.
- un second flash équipé d'un parapluie blanc, lui aussi paramétré en mode manuel visant le côté/arrière gauche du modèle, afin de souligner les contours du visage (1/4 : +0.7 EV),
- la fenêtre... quant à elle, ne m'a pas été d'une très grande utilité, n'influant quasiment pas mes réglages. Je l'ai donc ignoré de mon équation.


Emmanuel en train de corriger certains détails de la robe d'Ariana. En arrière plan, un des flashes NIKON SB-900 avec un parapluie blanc, piloté par mon POCKET WIZARD.


Voici un schéma décrivant l'organisation de la séance :



Un full studio avec le FUJI x100s


Pour corser encore plus notre affaire, j'ai décidé de ne prendre que deux FUJI - x-PRO1 et x100s - comme boitiers, délaissant pour la première fois, en condition studio, mon D3s NIKON. Au final, je n'aurai utilisé pratiquement que le x100s et son 23mm-f/2.0. Le développement a été effectué sous LR. Un simple calibrage couleur et quelques corrections d'image (souvent légère) à partir des fichiers RAW.

L'émetteur radio greffé sur mon x100s, il convient de souligner avant de se lancer que l'on doit au préalable régler correctement son boitier pour prendre en compte l'usage d'un flash externe mais aussi et surtout avoir pris la peine de paramétrer l'un des presets du Pocket Wiizard pour tolérer la connexion d'un autre appareil que NIKON. ;)


Et oui, c'est bien avec "ÇA" que j'ai réalisé ma séance :)



Voilà pour les explications techniques et pratiques.

Quelques clichés...


Je vous laisse désormais profiter des clichés réalisés avec la magnifique et pulpeuse Ariana.
Il va sans dire que la séance réalisée au comptoir, en présence des quelques clients, a fait sensation. Une pin-up qui s'assume pleinement en public, ça se remarque. Cela s'apprécie aussi ! Je pense que les clients du café, comme le staff, en ont bien profité :)


Camera : X100S (FUJIFILM) | Focal : 23mm | Speed : 1/125e | f/4 | ISO : 500



Camera : X100S (FUJIFILM) | Focal : 23mm | Speed : 1/125e | f/2.8 | ISO : 320



Camera : X100S (FUJIFILM) | Focal : 23mm | Speed : 1/125e | f/2.8 | ISO : 320



Camera : X-Pro1 (FUJIFILM) | Lens : XF35mmF1.4 R | Focal : 35mm | Speed : 1/60e | f/5 | ISO : 640



Camera : X100S (FUJIFILM) | Focal : 23mm | Speed : 1/125e | f/2 | ISO : 250



Ici, l'incrustation du mot "Pin-up" a été effectué sous Photoshop. Sacrilège ! :D
Camera : X100S (FUJIFILM) | Focal : 23mm | Speed : 1/125e | f/4 | ISO : 320



Camera : X100S (FUJIFILM) | Focal : 23mm | Speed : 1/125e | f/2.8 | ISO : 320





Un "behind the scene" pour faire taire quelques rumeurs


J'ai décidé de vous montrer les clichés bruts (les fichiers JPEG originaux) et l'étape de développement du RAW qui s'en suit.
Pourquoi ? Tout simplement parce que je me suis lassé de recevoir quelques remarques sur la beauté de mes "photomontages" (lesquels ???). Entendre parler de "photomontage" lorsqu'on ne fait que restituer une photo, cela agace un tantinet soit peu. Alors profitez-en car je ne pense pas que je renouvellerai l'expérience d'une justification de mon travail à chaque fois. :)

La polémique de la fausse photo montée de toute pièce...


Et oui, car il semblerait - pour certains - que réaliser une photo de type "vintage", ou tout simplement une jolie photo, ne soit pas possible sans user d'artifices comme Photoshop.
Dire que je ne retouche aucune de mes photos serait un mensonge. Un bouton disgracieux sur un joli visage, une tâche, une perspective à corriger, une inclinaison ou un cadrage imparfait... oui. J'avoue. Je retouche, corrige. Sans exagération, sauf si mon travail l'exige, voire dérive vers l'imaginaire où le montage s'avère alors une nécessité. On devient créateur d'une image, un monteur... Mais je suis avant tout portraitiste, amoureux du vrai et donc je m'abstiens de trop en faire. C'est un choix. Je ne condamne en rien l'usage de Photoshop, mais il faut souligner que lorsqu'on me pose la question : "Comment faites-vous pour obtenir de si belles photos ?" et qui semble être au début une flatterie, ces mêmes personnes vous donnent la réponse en rajoutant l'air moqueur "Heureusement qu'il y a Photoshop hein ?". Généralement, je prend mon boitier (j'en ai toujours un sur moi), je les cadre, déclenche, et leur montre le résultat. Ou au pire, je parcoure les photos qui s'y trouve déjà. Généralement, ils font un air étonné, gêné en susurrant : "ha ouais... Tout de même !"...

Soyons clair. Je considère que tout travail photographique consiste à gérer ou anticiper les attitudes du sujet, de la lumière ambiante, ainsi que les éléments qui composent le contexte environnemental. La partie technique lors de la prise de vue - éclairage, optique, paramètres du boitier - est - pour moi en tout cas - très importante. Elle va déterminer le rendu final de ma photo, bien avant d'imaginer un quelconque post-traitement à venir. 80 à 90% du travail se situe PENDANT la prise de vue. Pas derrière mon écran.
En argentique, combien de fois ai-je dû masquer sous l'agrandisseur par la main ou des caches découpés à la hâte des zones de mon papier photo en cours d'insolation, histoire d'éclaircir ou assombrir quelques détails. Un photoshop bien avant l'heure dont nous avons tous usé n'est-ce pas ? Ne pas effectuer une correction est possible mais reste un acte rare et délicat. Surtout de nos jours. La tentation est grande de parfaire son travail d'autant que, reconnaissons-le, c'est relativement simple. Les outils sont là, performants et tellement pratiques. Pourquoi s'en priver ?

Toutefois, combien de clichés me suis-je refusé d'utiliser car je les trouvais imparfaits. Il est fort probable que certains s'en seraient largement contentés, en les sauvant par quelques gros artifices, ou en leur donnant un intérêt insoupçonné par un photomontage de "la mort qui tue" :) Je respecte et apprécie ce genre de création. Mais bon, le soucis, c'est qu'on a du mal au final à différencier le vrai du faux. Et quand on s'entend dire que votre travail photographique est un magnifique exercice de photomontage, et qu'il n'en est rien, cela agace notablement.

Des exemples AVANT/APRES


Je vous propose de comparer les clichés réalisés avant et après le développement.


Le développement sous LR m'a permis de modifier certaines teintes en corrigeant la balance des blancs, en modulant les hautes-lumières et les ombres, en accentuant la clarté pour rajouter des effets de lissage plus marqués, et en effectuant un virage de certaines couleurs.



La sous-exposition de l'original est dû à un soucis de rebond de mon flash principal (surchauffe !). Le RAW m'a permis cependant de récupérer la dynamique de l'image. Du même coup, un redressement a été effectué pour l'alignement du carrelage.



Correction du noeud d'Ariana qui hélas n'était pas du même bleu que sa robe. Rajout des étoiles sous Photoshop. Le reste du virage provient uniquement de mes réglages chromatiques sous LR.



Ici, la plus grosse correction est un redressement des perspectives. Des tables avec des clients situées juste derrière moi et un équilibre précaire ne m'ont pas permis d'obtenir le cadrage parfait.


J'aurai pu faire du FULL JPEG


Comme je l'expliquais précédemment, lors de cette séance, le fichier JPEG sorti du boitier était très satisfaisant. J'étais en mode "Velvia", les couleurs étaient donc un peu ravivées et le rendu pouvait parfaitement coller avec l'esprit Pin-Up. Mon nouveau développement en partant du Raw sur LightRoom 5 a donné une nouvelle interprétation plus proche de ce que j'attendais et de l'effet "année 50". Je m'étais documenté au préalable pour coller au plus juste des rendus photos de ces années-là en terme de cadrage, lumière et attitudes... Aucune retouche lourde ni montage dans l'image n'ont donc été nécessaires pour obtenir ce résultat. C'est en cela que je considère qu'il n'y a pas "photomontage". Juste un développement (*). Point barre.
Seul écart : Je me suis permis à deux reprises de corriger la perspective du carrelage du café par manque de recul. Idem pour un vilain reflet que je ne pouvais masquer in situ. :)

(*) A part ce noeud bleu clair dans les cheveux au lieu d'un bleu foncé. En N&B, ce soucis aurait été secondaire...



La tâche la plus ingrate : sélectionner sous LightRoom Le bon cliché parmi plusieurs... :(


A noter que c'est l'une des raisons qui me fait aimer toujours davantage le FUJI x100s ou encore mon x-PRO1 : ses différents modes de développement intégrés (Velvia, Provia, Astia, Negatif couleur, N&B,...) et la qualité du rendu m'ont souvent donné l'opportunité d'exploiter l'image JPEG telle quelle au lieu du RAW. Un luxe ? Mieux que çà, un véritable plaisir.
Enfin, si on veut se donner un peu de mal, on peut arriver directement par le boitier à des résultat étonnants et très proches de LightRoom en jouant sur les nombreux paramètres de développement intégrés comme la balance des couleurs, le renforcement des détails, des ombres ou modification de la lumière, de la dynamique, tant que que l'on souhaite pratiquer ces modification sur l'intégralité de son image. On n'a peut-être plus le choix de la pellicule ni des virages effectuées dans les bains en argentique, mais on peut tout de même faire presque aussi bien. Au pire, on s'éclate. On retrouve goût à l'image racée et instantanée. Et c'est bien là le principal. :)

Voilà. J'espère que ce "behind the scene" aura le mérite de rendre honneur au travail du modèle (maquillage, coiffure et attitudes), à la splendeur des lieux, à la justesse de l'éclairage et aux performances du petit FUJI x100s tenu en main par votre serviteur.


Emmanuel et Loic autour d'Ariana, pose bigoudis obige :)



Remerciements


Merci à Emmanuel pour son assistance avant et durant la séance.
Merci à Loic, Mr Bigoudis :) (private joke)
Un grand merci au café Brooklyn pour avoir accepté notre présence durant 2 heures, et au chef cuistot pour nous avoir cuisiné un magnifique (et délicieux, n'est-ce pas Loic ?) Hamburger.
Enfin un immense merci à Ariana pour sa disponibilité, sa patience et surtout son implication dans ce projet. Le résultat est là. Parfait ! ;)

Découvrez ma page Facebook ou encore ma page Flickr.



Vos commentaires :

Super-latifs

Le 12/12/2013, 13:52 par Pascal07
Super site (on voit le plasticien-web-designer), superbes présentations didactiques, super travail ci-dessus avec le coté vintage de LR. Trop de superlatifs tuent le superlatif, mais c'est ce que je ressent devant l'ensemble de vos "oeuvres photographiques". Je suis "tombé" sur votre site en cherchant des photographes utilisant un Fuji X. Vous et Eric Bouvet m'avaient convaincu, adieu reflex et bonjour la légèreté (étant un randonneur pratiquant). D'ici peu, un X-E2 devrait pointer son nez dans ma besace.

Merci !

Le 05/11/2013, 02:33 par Eric
Bonjour, et merci pour les explications detaillees et efficaces ! C'est toujours un plaisir de suivre le raisonnement d'un expert de la photo. Merci pour le temps passe pour ces explications, et si votre sensibilite artistique est resolument tres personnelle, c'est vraiment tres sympa de proposer des solutions techniques a votre public !

Magique

Le 01/07/2013, 23:34 par Pad'so
Pour moi l'une des série photos que je préfère...il y a de la créativité, du travail, de l'harmonie, c'est vivant, coloré etc ... je me fous pas mal des moyens, seul le résultat me touche. La technique a parlé. Le reste c'est de la littérature ou du blabla pour nourrir les sans-grade. Mille fois Bravo !

Magique

Le 01/07/2013, 19:14 par Sartarius
C'est tout simplement magique, ton talent et ce X100S fait des merveilles, un très très grand BRAVO pour ses clichés de toutes beautés. Une pin-up mise en valeur, un décor des années 50-60...top.

Quand aux jaloux, qu'ils passent leur chemin.

Bravo !

Le 01/07/2013, 18:37 par Pierre
Magnifique série que tu nous offre là. Tes noirs et blanc sont également splendides.

Superbe

Le 01/07/2013, 16:10 par Marc
Superbe série Dominik. merci pour le plan de lumière, très formateur et de remettre l'église au milieu du village: une photo ça se travaille en post-production et ce n'est pas un photo-montage!

Le 01/07/2013, 14:57 par Eiffair
Voilà un article qui permet une fois de plus de démontrer à ceux qui le croient encore que les Fuji X ne sont pas que des appareils pour la frime.
Le résultat est superbe et j'approuve totalement la philosophie concernant le travail en post-prod.
Merci pour cet article.

...

Le 01/07/2013, 14:40 par Gaetan
C'est moche d'être obligé de mettre un avant après pour te justifier ...

Merci

Le 01/07/2013, 14:33 par Valerie
merci pour toutes ses belles photographies

Exprimez-vous...
Nom ou pseudo (obl.)
Email (obl.)
Web
Titre
Message (req.)
Captcha
Recopiez ce code...
>>>
dominikfoto - View my recent photos on Flickriver

©2009, Fusina Dominik - All contents are copyrighted