news|

Test : Le nouveau SIGMA 35mm-f/1.4 HSM ART sur le terrain
'On Air' le 21 Mar 2013 à 15:03:00| 367016 lectures



Follow-me on Twitter or Facebook :
S'abonner ? dominikFoto sur Twitter
Dans le monde des objectifs multi-marques, SIGMA fait figure de fabricant alternatif. J'avoue y regarder toujours à deux fois lorsque je dois m'équiper d'une nouvelle optique. Ce grand fabricant propose souvent des focales similaires à celles des grandes marques photos comme NIKON, CANON, SONY... ou bien complémentaires. Qualitativement, on trouve de tout. Du bon, du moins bon, mais aussi de l'excellent, le prix étant souvent l'élément déterminant. Tout dernièrement, SIGMA nous a sorti un nouveau bijou, un grand angle ultra-lumineux : le 35mm/f1.4 DG HSM | Art . Non, vous ne rêvez pas, c'est bien un NOUVEAU 35mm. D'ailleurs, pour le prouver, il affiche un nouvel esthétisme et surtout une nouvelle classification : ART. Tout un programme. Et si nous y jetions un coup d'oeil ?

Pour ceux qui me connaissent bien, vous devez savoir que le 35mm-f/1.4 fait parti de mes optiques de prédilection. Multi usage, je le destine au portrait (et oui, j'adore cette légère déformation du visage, son plan large tout en étant proche du sujet, et le magnifique flou englobant), ou bien au reportage (quelle chance d'avoir un GA ultra-lumineux sous la main), ou bien encore à d'autres occasions. Etant très riche (ben oui ! En photo, il le faut bien), j'ai fait l'acquisition du AF-S 35mm-F1.4G NIKKOR. Un bras en moins plus tard, je me suis extasié devant la précision de la bête, son incroyable piqué et bokeh. Ne parlons pas de sa robustesse. Bref. C'est une love-story qui perdure. (je pourrai en dire de même avec mon vieux 50mm-f/1.4 NIKKOR, depuis plus de 20 ans)
Mais revenons à mon tout nouveau joujou.

Etape 1 : l'approche


Au premier abord, le SIGMA est d'une incroyable beauté. Sobre, élégant même, son revêtement mat en jette. La petite lettre "A" enfermée dans un cercle argentée nous signale que nous sommes bien en présence de cette nouvelle gamme "ART".



C√īte √† c√īte, en terme de taille, les deux optique se valent ou presque.



M√™me si le rev√™tement du SIGMA est plus agr√©able, je reste dubitatif sur le maintien en √©tat de cette mati√®re plastique qui recouvre que tr√®s partiellement son corps. Toutefois, la prise en main me conforte sur la solidit√© de l'ensemble : il p√®se son poids. Mis √† part une petite partie en surface, son corps est enti√®rement constitu√© de m√©tal. Il p√®se 10% de plus que son homologue Nikonien. C√īt√© diam√®tre optique, ce sont tous deux des √ł67mm. Information importante √† la fois pour ce test mais aussi pour les possesseurs de filtres.



Je chausse mes godasses de marche, prend ma grosse veste bien chaude (même si c'est le printemps, ben oui, ça caille encore !) et me voilà parti avec mes deux belles optiques. Ce sera mon NIKON D3s qui me servira de boitier testeur.

Etape 2 : séduction


La première série de tests, je décide de l'effectuer sur pied en ouvrant par palier. A pleine ouverture puis petit à petit, en fermant jusqu'au maximum (f/16). Puis j'alterne avec le SIGMA :

NIKON f/1.4
NIKON f/2.2
NIKON f/3.2
NIKON f/16
       
SIGMA f/1.4
SIGMA f/2.2
SIGMA f/3.2
SIGMA f/16

L'ensemble des fichiers Haute-Définition sont disponibles en téléchargement en bas de cette page.

Première surprise : le cadrage est plus large sur le SIGMA que sur le NIKON.

SIGMA f/1.4
NIKON f/1.4


Je m'interroge et m'aper√ßois que le NIKON affiche un angle de vis√© de 63¬į contre‚Ķ 63,4¬į pour le SIGMA. Sur le papier, cela semble anecdotique. Dans le viseur, en revanche, cette variation est √©norme tout du moins sur un plan large, bien moins sur un cadrage plus serr√©. Vous pourrez en juger par vous-m√™me sur les diff√©rents exemples.

SIGMA f/1.4
NIKON f/1.4

Même cadrage à f/4.
SIGMA f/4
NIKON f/4



De même la distorsion semble plus faible sur le SIGMA. Un bon point !
C√īt√© usage, prise en main, rien √† redire.
Ou plut√īt si : le SIGMA fait la mise au point avec rapidit√© et silence. Aucun son. Etonnant.
Par comparaison, celui de NIKON claque légèrement à chaque butée et l'on entend distinctement le ronronnement des rotations de la mécanique.
Cela dit, on ne va pas exagérer non plus. Rien de grave.

Etape 3 : premiers ressentis


Comme vous pourrez le constater, le rendu global est plus froid. Les contrastes sont bien là, probablement plus que sur le NIKON.
C√īt√© piqu√©, il faut reconna√ģtre que le SIGMA est √©tonnant de d√©tail. Coupl√© √† la douceur de son flou, on obtient de tr√®s belles images, presque soyeuses. (regardez attentvement les exemples pr√©c√©dents ainsi que les suivants)

SIGMA f/2.8
NIKON f/2.8


J'ai remarqu√© une moindre tendance, √† forte lumi√®re, √† afficher des artefacts sur les tranches de fort contraste (purple fringing) par rapport au NIKON. C'est particuli√®rement visible sur certaines vues o√Ļ l'on peut comparer, √† m√™me intensit√© lumineuse (ou presque), les deux clich√©s √† l'identique.

Observez dans le grossissement ci-dessous l'effet de contour
Crop √† 100%  

La fleur de droite est plus détaillée que celle de gauche à f/1.4
Crop √† 100% Sur le NIKON, le flou est troubl√© par des √©l√©ments parasites... la sensation d'un flou moins duveteux est ici bien perceptible.  



J'ai d'ailleurs pointé l'apparition d'un effet de brillance sur l'une des images, sur une surface en verre brillante, non visible sur la version NIKON. Je l'attribue à la présence du traitement NANO Cristal de l'une des lentilles NIKON. Là encore, rien de grave.
Je me tente à une mise au point manuelle via les roues crantées métalliques dont la rotation se fait avec une certaine retenue. Agréable. Rien à redire.
A noter que l'on peut déconnecter l'AF via un bouton situé sur le coté de l'optique. Classique. Mais utile de le rappeler.

Etape 4 : comme une ouverture ?


Au tout premier abord, en pleine ouverture (f/1.4), le piqu√© du SIGMA semble l√©g√®rement plus faible, tr√®s probablement par manque d'un tout petit peu de contraste tr√®s vite rattrap√© en montant d'un cran o√Ļ il semble ensuite se maintenir. Toutefois, j'ai r√©ussi √† obtenir d'excellents r√©sultats dans certains contextes qui allaient en faveur de SIGMA (voir la fleur plus haut). Je pense avoir trouv√© plus tard une explication (voir plus bas). Le NIKON lui est assez constant mais souffre, par comparaison, d'un rendu global moins agr√©able. Etonnant mais r√©el. Il m'aura fallu plusieurs clich√©s afin d'√™tre s√Ľr de ne pas r√™ver. Une erreur de perception ou d'analyse est toujours envisageable. Cette nettet√© apparente se fait au d√©triment d'un flou plus dur, parfois m√™me brouillon (Bokeh moins joli). Le pire subiste dans un effet de bord (plus visible en violet - "purple fringing" mais omnipr√©sent) qui viennent salir les contours flout√©s. Sans conteste, le SIGMA fait ici beaucoup mieux.

A gauche, le contour bleu√Ętre surligne les zones d'intense lumi√®re (fringing)
Crop √† 100%  

 
(*) J'√©met toutefois une petite r√©serve sur l'aspect du piqu√© : il semblerait que mon optique SIGMA souffrait d'un l√©ger front focus. Je l'ai remarqu√© plus tard chez moi, devant mon poste de travail, sur plusieurs clich√©s o√Ļ la mise au point avait √©t√© faite √† un endroit tr√®s pr√©cis et o√Ļ les plans avant-arri√®re tr√®s rapproch√©s pouvaient me servir de rep√®res interm√©diaires. J'ai ainsi pu constater que le plan avant √©tait plus net que mon point de focus. C'est fort dommage car dans l'ensemble, le piqu√© √† pleine ouverture semble tr√®s bon (ce qui peut expliqu√© cette perte que j'ai ressenti √† f/1.4 mais qui se rattrappe √† f1.6). Dans le cas pr√©sent, je n'ai pas r√©-ajust√© ce probl√®me de MAP via mon boitier. Mais sachez que cela n'est pas r√©dhibitoire. Tout se corrige. Soit via le boitier. Soit cot√© optique.

Focus effectué sur l'étiquette. C'est l'orange située devant sur la gauche qui profite de la netteté.


Voici un exemple de portrait. Comme je le soulignais auparavant, les teintes chaudes comme la peau sont plus bleutées sur la version SIGMA.
J'avais déjà remarqué cela de manière générale chez SIGMA sur mes propres optiques. Autre point bien visible : les contrastes bien plus relevés, accentuant du coup certains détails.
J'espère que mon ami Philippe, qui expérimente malgrè lui mon matériel en tant que figurant cobaille, ne m'en voudra pas de démontrer ici les capacités de ces optiques à relever chaque irrégularité de peau. ("je t'aime, tu le sais bien hein ?!") Les rides, chez un mec, cela a son charme. C'est ce qu'on dit... :P :)

Ouverture f/2.2
Crop √† 100%  

 
La mise au point minimale est quasi égale à celle du NIKON : 30 cm.
Cela permet de profiter très facilement d'un arrière-plan douveteux à courte distance afin de détacher le sujet.

Ouverture f/4.5
Crop √† 100%  



Etape 5 : instant de lucidité


Après de multiples essais, confrontant les deux dans des conditions relativement différentes, je reste stupéfait par les performances et le comportement de ce beau caillou SIGMA.
Je souligne au passage que SIGMA nous offre là une véritable nouvelle optique. En effet, sa formule optique a été entièrement revue et je peux attester qu'elle est redoutablement efficace.
Les seuls points négatifs, à mon sens, sont donc au nombre de deux :
  • l'absence d'un joint d'√©tanch√©it√© (NIKON en a un !)
  • le rev√™tement ext√©rieur trop fragile.

De mani√®re g√©n√©rale, la finition du NIKON est √† mon avis plus √©tudi√© pour un usage intensif, tout terrain (joint d'√©tanch√©it√© compris !). Son corps tout m√©tal avec un rev√™tement l√©g√®rement granit√©e peint dans la masse, autant dire que la durabilit√© est assur√©e. Depuis deux ans d'un usage intensif, il n'a pas bronch√©. Pas de rayures ext√©rieures visibles‚Ķ Pas s√Ľr qu'en lui faisant subir le m√™me usage, le SIGMA puisse faire aussi bonne figure.

Etape 6 : Viens l'heure du bilan (roulement de tambour).


Entre nous, ce 35mm SIGMA est une bombe. A cela, plusieurs argument de poids :
  • elle est tr√®s belle, bien finie malgr√© ma r√©serve concernant la dur√©e de vie de la mati√®re plastique. C'est h√©las embl√©matique chez SIGMA.
  • cette nouvelle formule optique d√©montre les efforts de SIGMA pour se distinguer par une nouvelle gamme. Pour moi, c'est r√©ussi. Vivement la suite ! (un nouveau 85mm/f1.4 ? Ou un 60mm ?)
  • personnellement, je n'ai vu aucune ou tr√®s peu de diff√©rence entre eux deux. Dans certains cas, j'ai pr√©f√©r√© le rendu du NIKKOR, mais dans d'autres, celui du SIGMA. Ils jouent tous deux tr√®s serr√©s. Ind√©niablement, le bokeh du Sigma est magnifique ! J'ai donc un petit faible pour ce dernier.

Venons-en aux arguments qui tuent :
  • la sauvegarde du porte-monnaie : avec un prix neuf compris entre 850-1000 E, il coiffe au poteau ses homologues NIKON et CANON qui s'affichent respectivement entre 1900-1650 E et 1500-1300 E.
  • la garantie s√©r√©nit√© : 3 ans ! Oui, vous avez bien entendu ! La garantie 3 ans fabricant offerte par SIGMA se fait par simple enregistrement de son produit en ligne. Autant dire que la d√©cote du matos √† la revente d'occasion est pr√©serv√©e durant un certain temps, ce qui permet de partir avec plus de s√©r√©nit√© sur un tel investissement. Seuls les revendeurs souhaitant se rattraper sur les garanties pour appliquer leur marge commerciale seront en reste. On ne peut pas faire des heureux partout ! :)


Mon avis et conseil : J'ai été grandement conquis, presque amoureux de ce caillou pendant ce test. J'ai même gardé la bête un jour de plus pour vérifier son comportement. Aucune différence notable entre cette optique et sa sérieuse concurrente NIKON. Pour moi, c'est du tout bon. Et si je devais donner une note, ce serait - en tenant cmpte du rapport qualité-prix un 9.5/10 !
Si vous souhaitez vous équiper d'un grand angle lumineux de compétition à un prix TRES abordable, n'hésitez plus. Sigma l'a fait pour vous !
Bon shoot les amis !
(...et moi je vais réfléchir si je conserve mon NIKKOR :) )


Voici plusieurs exemples


NIKON à f/1.4
SIGMA à f/1.4


 
NIKON à f/2.2
SIGMA à f/2.2


 
NIKON à f/5
SIGMA à f/5

Portraits avec post-traitement sous LR.
NIKON à f/2.2
SIGMA à f/2.2


 
NIKON à f/2.2
SIGMA à f/2.2


 
SIGMA 35mm à f/2.8
 

D'autres exemples sont à venir...
 

Espace de téléchargement


Accès aux fichiers de tests : répertoire des originaux

Remerciements


Un merci tout particulier à mon partenaire OPTIQUE TONDEUR du réseau "IMAGES-PHOTO" pour le prêt exceptionnel du matériel SIGMA.
 






Vos commentaires :

Le 22/03/2013, 19:34 par Julien
Test intéressant qui confirme les autres retours déjà lus sur la toile. Sigma a frappé fort avec son 35 mm. Pour à part, je reste frileux sur Sigma après que l'AF de mon 70-200 ait rendu son dernier souffle un mois après la fin de la période de garantie. Moins grave, le revêtement du 150 macro qui s'effrite alors que l'objectif a toujours été traite avec soin... (a priori ce souci est réglé sur les modèles commercialisés depuis deux/trois ans environ)

Le 23/03/2013, 09:13 par Dominik Fusina
Julien, je te rassure, pour les soucis de revêtement, tu n'es pas le seul. Mon 70-200mm/f2.8, pourtant en parfait état mécanique, est invendable : le revêtement a entièrement cloqué, découvrant le métal du corps. Je m'étonne qu'aucun client SIGMA (ou class action aux US) n'ait porté plainte car en soi, c'est un vice de fabrication. Je ne connais PERSONNE qui n'ait pas eu ce soucis sur les anciennes gammes. J'ai interrogé le SAV SIGMA afin de savoir s'ils pouvaient prendre en charge cette malfaçon, et j'ai reçu pour seule réponse que... non ! Depuis, je suis extrêmement vigilant sur l'aspect extérieur des optiques.
Pour revenir sur cette optique, SIGMA nous fait du grand. Il est heureux de voir que l'aspect qualitatif est mis en avant sur ces nouveaux produits rendant du coup accessible des optiques d'exception √† un plus grand nombre. Seul oubli : nous, professionnels. Les exigences sont la solidit√©, la durabilit√©, ou encore les toutes conditions. Pour les deux crit√®res cit√©s ci-dessus dans mon article (joints manquants et corps un peu d√©licat), j'√©met un petit b√©mol. Mais j'avoue que la diff√©rence de co√Ľt avec une optique NIKON me pousse √† balayer d'un revers de la main les anciennes fausses id√©es que SIGMA n'√©tait pas capable de nous pondre des optiques pouvant rivaliser avec NIKON ou CANON.

Le 24/03/2013, 18:24 par Julien
Effectivement pour le revêtement, une rapide recherche sur la toile m'avait confirmé que le problème est fréquent et sans solution... Ce que je voulais dire, c'est que j'attends de voir dans quelques mois, les retours des premiers acheteurs sur la fiabilité de leur dernier né

Intéressant

Le 02/04/2013, 18:13 par Azety
Bonjour merci pour ce test, je m'apprête justement à acheter cet objectif au magasin Images Photo de Montpellier. Vous comprendrez donc que j'étais déjà acquis au sigma avant même d'avoir lu ce test. Le seul détail qui m'inquiète, et vous le soulignez, c'est sa résistance, sa durée de vie, surtout sans le joint. PS : si je peux me permettre, vous avez oublié une lettre dans votre conclusion : " Et si je devais donner une note, ce serait - en tenant cmpte du rapport qualité-prix un 9.5/10 ! " En tenant COMPTE. Ce fut un plaisir de lire un article sans fautes d'orthographe, ce que je trouve de plus en plus rare. Vous pourrez trouver des photos de ce 35 1.4 HSM sur D700 dans les jours à venir, via mon flickR ( flickr.com/Azety ) Bonne continuation !

Correction front focus

Le 12/12/2014, 15:06 par Jérémie
Bonjour, j'ai un gros front focus sur mon nouveau sigma 35 1.4 A sur un nikon d700. Même la correction du boitier à -20 n'est pas suffisante pour corriger ce front focus. Dans l'article vous parlez d'une méthode pour régler le focus sur l'objectif, comment procéder ? Jérémie

Le 13/12/2014, 01:57 par Dominik Fusina
Bonjour. Il faut pour cela vous √©quiper d'une base (dock) que Sigma vend √† part. Vous pourrez alors gr√Ęce √† un logiciel communiquer avec l'objectif et modifier certains param√®tres utilisateurs (dont le comportement)...
Le voici chez Miss-Numérique : http://www.missnumerique.com/sigma-dock-usb-pour-objectifs-sigma-monture-nikon-p-14561.html?utm_source=google&utm_medium=comparateur1&utm_campaign=google346&ref=3049boacpla&gclid=CNDM9trnwcICFczMtAodUSsAkw
Au passage, il serait intéressant de savoir si vous avez déjà envoyé votre boitier d700 en réparation ou calibrage auparavant car cela pourrait aussi expliquer pas mal de chose...

Le 27/02/2015, 14:29 par Marc
Cobaye... pas cobaille...

Irregularité

Le 25/06/2015, 10:53 par Psychologue
bonjour je viens d'acheter le 50 art sur mon D810 et je suis tres surpris, comme jeremie j'ai un gros decalage et surtout une enorme irregularité de la mise au point même sur trepiied... vous n'avez pas cela ?

Front focus

Le 16/03/2017, 10:15 par Eric
Je réagis au vieux message de Jérémie. J'ai commandé cet objectif tout récemment chez Amazon. Mon exemplaire était aussi touché par un front focus important. Ce n'était pas systématique mais bien trop récurrent pour être acceptable. Partant du principe que ce n'est pas à moi de faire le boulot de Sigma, je l'ai renvoyé direct et en ai commandé un autre dans la foulée, sans ce défaut. Cet objectif peut être atteint de ce défaut. Ça revient souvent sur le web. Il ne faut pas hésiter à le renvoyer direct!

Exprimez-vous...
Nom ou pseudo (obl.)
Email (obl.)
Web
Titre
Message (req.)
Captcha
Recopiez ce code...
>>>
dominikfoto - View my recent photos on Flickriver

©2009, Fusina Dominik - All contents are copyrighted