news|

Coupure réseau régionale FREE à Trévoux
'On Air' le 19 Jun 2016 à 17:06:23| 61750 lectures



Follow-me on Twitter or Facebook :
S'abonner ? dominikFoto sur Twitter
Mercredi dernier (14 juin) au matin, une coupure internet de grande ampleur a paralysé la région Beaujolaise ainsi qu'une partie de l'Ain. Dans l'incapacité de travailler normalement, j'ai décidé de vous offrir un éclairage de cette situation en photo qui a trouvé son origine dans un incident peu banal.

Ce scénario m'a immédiatement rappelé celui que nous avons vécu il y a quelques années de ça, sur le pont de Jassans-Riottier : lors de travaux de rénovation, une canalisation contenant des câbles avait été sectionnée par erreur plongeant la région dans un black-out réseau sans précédent.

Cette fois-ci, à l'origine, c'est mon ami Eric Martin, illustrateur et auteur de BD, qui m'a confirmé par SMS qu'il subissait lui aussi des soucis de connexion. Abonné chez Free, comme moi, la perte de ligne est survenue entre 8h00 et 8h30. Difficile de le savoir avec exactitude car pour chaque abonné, cet incident n'a pas eu pour effet la perte de connexion mais l'absence d'accès internet (aucune réponse). Seul un redémarrage de la box nous permet d'identifier l'incident : blocage à l'étape 6.

Après quelques échanges avec des internautes, j'apprend que l'incident ne touche pas uniquement Villefranche ou Gleizé (69), mais aussi d'autres abonnées de la région parfois très loin. Rapidement, je pige que l'incident est de grande ampleur. Il me revient en mémoire le fameux incident du pont de Jassans-Riottier qui avait provoqué, après le sectionnement d'une grosse gaine, la coupure réseau de toute la région durant de longues heures. C'est à ce moment là que nous réalisons notre dépendance aux services réseaux.
Dans le cas présent, l'accès 3G-4G s'avère également inopérant chez Free. Même quelques abonnées SFR et Numéricable affichent leur désarroi.
Un échange avec des twittos définit rapidement l'incident sur toute la région et son origine (@alertpelleteuse). Ce que confirmera le site Free-Réseau avec une zone d'impact très étendue, allant du nord à la limite de Mâcon au sud de la région, et jusqu'à la Loire. Impressionnant.





En fin de journée, dépité et n'ayant toujours pas de remontée d'infos sur les raisons de l'incident ni même sur la durée de rétablissement de la ligne, je décide de partir en quête du lieux de la coupure. Grâce à des infos plus précises (merci Spiwit), je me rend à Trévoux. Là commence mon "petit" reportage au contact des techniciens qui ont bien voulu tolérer ma présence. Merci à eux. Et chapeau bas pour leur travail qui consiste toujours à agir dans l'urgence, la pression, et dans l'ombre.

Sur place, je découvre un chantier de construction. Des câbles sectionnés jonchent le sol encore frais, une grue orange pas loin. 65-80 m mis à nu. Il faudra près d'une journée aux techniciens pour retirer des lignes et re-fibrer l'ensemble (donc souder brin à brin). Une opération délicate mais provisoire puisque dans quelques jours, de nouveaux techniciens repasseront pour cette fois-ci effectuer une installation définitive, probablement de nuit afin de ne pas trop impacter les services internet des usagers.

Mon seul regret dans toute cette histoire reste le manque d'information de notre opérateur (Free) qui restera muet - comme à son habitude - sur les raisons de cet incident, pendant comme après.



L'autre bout du raccordement. 50-80m à recabler... ici tout se passe dans le camion.




Le chantier à l'origine de la coupure réseau régionale ! Je ne voudrais pas être le chef de chantier... lol #ilVaSeFaireGronder




Une des parties du chantier de raccordement temporaire se trouve sous le rond point.




Un boitier contenant les fibres une fois raccordées, cela ressemble à ça




Boitier de raccordement de fibre...





Vilaine grue !




Les deux côtés (donc une grande section) ont été sectionnés. Une vision d'horreur !





Massacre à la disqueuse




Un massacre à la disqueuse




Le chantier de construction, avec au premier plan, les cables arrachés et laissés à même le sol.




Brin par brin, couleur par couleur... il faut souder. Et pas se planter.




Un boitier contenant les fibres une fois raccordées, cela ressemble à ça ;)





Rangement du boitier de raccordement sous terre...




Enfin raccordé ! Du moins, un des cotés. Dans quelques jours, de nouveaux techniciens viendront remplacer cette installation temporaire par de nouveaux cables définitifs.
Le gros, c'est celui d'origine. Le plus petit, le cable temporaire. Dites-vous que dedans, dans un minuscule brin, passe tous les abonnées de la région. Incroyable non ?





Même les DAB étaient HS. Comme la Poste d'ailleurs :)




Il faut protéger comme on peut la soudeuse de fibre : elle n'aime pas la pluie !





L'un des derniers brins à souder : celui de Free ! Il était 18:04...




Jamel raccordant le dernier brin : celui de Free ! Nous assistons en Live au rétablissement de la ligne ;) 18:04




Retrouvez-moi sur ma page Photo Facebook :
Facebook





Vos commentaires :

Merci aux Jamels

Le 21/06/2016, 16:35 par PcSi-L
Bonjour Dominique, j'ai trouvé un lien vers votre site par l'article rédigé par Pierre Col, sur zdnet http://www.zdnet.fr/actualites/reportage-photo-reparation-de-fibres-optiques-apres-un-accident-de-chantier-39838556.htm. Caladois impacté par cette grave coupure et professionnel de l'informatique, je m'attendais à une réparation dans les 4h. Manque de bol, j'avais une webconf à 14:00. Bon, j'ai pu faire passer l'info dans la matinée auprès de mes interlocuteurs et reporter la conf. Entretemps, un ami a pu me mettre à dispo son accès OVH (SFR) qui fonctionnais. Mais pourquoi, seulement Free ?? Dans toutes ces fibres, y'a que le trafic Free qui circule ? Pas possible. Et pis, au niveau du suivi de l'incident, zéro info de la part de Free. Salut, Pascal.

Super idée de reportage photo

Le 23/06/2016, 17:45 par Lecteur venu via Zdnet
"Vilaine grue !", les grues n'ont pas mérité ça ! c'est "Vilaine pelleteuse !" https://fr.wikipedia.org/wiki/Pelle_mécanique_hydraulique Comme vous je déplore le manque de communication des FAI. Jusque dans les années 2000 les FAI avaient une page de leur site web qui listait les pannes en cours.

Exprimez-vous...
Nom ou pseudo (obl.)
Email (obl.)
Web
Titre
Message (req.)
Captcha
Recopiez ce code...
>>>
dominikfoto - View my recent photos on Flickriver

©2009, Fusina Dominik - All contents are copyrighted